SOCIÉTÉ ACADÉMIQUE DE L'AUBE

Communication de Mme Catherine Tartre,
membre résidant,
le 16 mars 2018

Localisation des moulins à vent de l’Aube

Cette ébauche sur la localisation des moulins à vent de l’Aube a pour but d’identifier les villages ayant accueilli, à un moment de leur histoire, des moulins à vent et, si possible, situer les lieux où ils étaient.
Les moulins à vent ont été implantés en Champagne méridionale dès le début du XIIIe siècle et se sont développés par la suite très rapidement. Il s’agissait probablement du modèle de moulin en bois à pivot, rapide à construire avec la matière première trouvée sur place. Ces moulins étaient l’œuvre des charpentiers qui transmettaient leur savoir-faire de maître à élève, sans plans.
En 1809, l’Aube était équipée de 414 moulins à eau et de 97 moulins à vent. Le nombre de ces derniers a augmenté ensuite jusque vers les années 1850 – on en a compté plus de 260 - pour diminuer rapidement après 1870. En 1900 il n’y avait pratiquement plus de moulins à vent dans l’Aube et avant la Grande Guerre ils avaient tous disparu cédant la place aux minoteries industrielles opérant avec du matériel automatique.
La mémoire de nos anciens moulins émerge peu à peu de l’oubli où ils ont sombré il y a plus d’un siècle. Les moulins ont contribué à nourrir les populations passées et méritent bien, à ce titre, un peu de considération.

Retour