SOCIÉTÉ ACADÉMIQUE DE L'AUBE

Communication de MmeAnne-Claire Garbe ,
membre associé,
le 15 juin 2018

Questions de typologie :
la verrière de la Rédemption de l’église Saint-Pierre-ès-Liens d’Ervy-le-Châtel.
ALa verrière de la Rédemption appartient au programme vitré conçu lors de la reconstruction de l’église Saint-Pierre-ès-Liens entre la fin du XVe siècle et 1546.
Classée en 1894, déposée en août 1939 puis transférée dans un dépôt à Saint-Émilion (Gironde), elle est une des rares dans l’église à ne pas avoir été reposée ensuite. De dimensions exceptionnelles – 6 m de large, près de 6 m de haut -, elle est plus large que haute. Les panneaux mesurent 190 cm de large soit le double d’un panneau ordinaire de ce temps.
Unicum dans l’Aube et même dans la région champenoise pour cette époque, elle montre un Christ en croix, entouré de scènes diverses et, de part et d’autre, des scènes vétéro-testamentaires qui viennent enrichir le propos, comme les volets latéraux d’un triptyque peint.
La communication s’attache à décrypter l’iconographie de cette verrière, à en démontrer la complexité et l’originalité. Elle montre également en quoi les inscriptions qu’elle contient nous livrent une nouvelle piste de recherche sur les liens entre Ervy-le-Châtel et l’Italie au début du XVIe siècle.


Retour