SOCIÉTÉ ACADÉMIQUE DE L'AUBE

Commémoration
de la Grande Guerre

Conférence du 04 mai 2016
Salle des séances

Jean Daunay, membre résidant.


Les monuments aux morts:

Rumilly lés Vaudes

En 1922, Rumilly érige en l’honneur de ses 26 enfants morts pour la patrie, et pour qu’ils ne soient point oubliés, un monument commémoratif. La proposition de Chirey de Bar-sur-Seine n’ayant pas été retenue c’est à Ménétrier, sculpteur à Châtillon, qu’il est fait appel. Pour une œuvre d’un coût de 8 000 francs, avec une participation de l’État de 3 000 francs, le surplus, couvert par une souscription publique.
Une question se pose, un ministre ayant émis des réserves sur le lieu d’implantation du monument. Fallait-il, ou pas, qu’il soit érigé devant le Manoir classé sur la liste des Monuments historiques depuis 1904 ? Du fait que le Manoir abritait la mairie et qu’il symbolisait ainsi l’autorité municipale, le ministre donna son accord. C’est donc devant la mairie officielle de Rumilly que s’élève le monument aux morts, presque à l’ombre, aujourd’hui, d’un platane centenaire.


Retour
Accueil