SOCIÉTÉ ACADÉMIQUE DE L'AUBE

Commémoration
de la Grande Guerre

Conférence du 1er juin 2016
Salle des séances
André Dolat
, membre résidant.


Veuves de la Grande Guerre

Parler des veuves, c’est inévitablement faire référence au bilan humain de cette Guerre qui est devenue Grande par sa durée, ses atrocités et ses 10 millions de morts, des millions de héros, morts glorieusement, dans les tranchées, au Champ d’horreur.
Le 11 novembre 1918, quand les cloches sonnent à toute volée, il reste les vieux parents brisés, les jeunes veuves anéanties, les orphelins, innocents pupilles de la Nation, au milieu des blessés, mutilés, aliénés, dans une France meurtrie, sur les décombres fumants d’une Europe défaite, dans un monde qui va bientôt changer de centre de gravité.
Mais il faut vivre ! Il faut se battre à nouveau, loin du clairon, les femmes cette fois, éternelles endeuillées ou pas, entre le culte du souvenir et l'avenir, s'il existe, dans une patrie qui oublie plus souvent les vivants que les morts.
C’est cette immersion dans le quotidien difficile des veuves de guerre, en quelque sorte une histoire de la douleur et du deuil individuels, mais aussi du courage et de la volonté, à hauteur de femme, qui vous est proposée, à partir de documents d’archives et d’un itinéraire de vie.



Retour
Accueil